• Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    J'irai rêvasser sur ta Lune...

     

    Muni de mon crayon arc-en-ciel...

     

     

     

    Le sens fantasmagorique ...

    Tout poète rêve d'aller sur la lune
    Mais moi muni de mon crayon arc-en-ciel,
    Je n'y irai que pour colorier tes rêves,
    Et t'arrimer au septième ciel.

    Il a bien mille mers sur la Lune,

    Peut-on s'y baigner ? Sans toi, moi j'aurai froid,
    Que de la poussière, toutes ces pierres m'importunent
    Mais sur ta lune, c'est si doux que  je m'y dégourdis les doigts.

    Depuis qu'y nagent mes poissons volants,

    Des rimailleurs comme moi viennent y pêcher
    Pêcher les jours de pleine lune, c'est drôle 
    Surtout qu'avec l'âge, de la gaule ...
    T'en rigoles...

    Il y souffle là-haut,

    Un petit air de guingois,
    Qui provient de la Terre,
    Qui ne me manque pas.

    Il ne fait jamais noir sur ta Lune,

    Faut dire que d'espoir elle sait si bien m'éclairer,
    Seul j'entends l'écho d'un murmure,
    Qui de ses entrailles susurre .

    J'aime bien m'endormir sur ta Lune,

    (Pas besoin d'oreiller en plume)
    Maintes fois,ma tête s'y est posée,
    Alors je garde une main dans mon rêve,
    Et l'autre est toujours là pour te caresser.

    Faut dire que sans avoir de la tune

    Je m'approprie toute cette fortune,
    Ma main trop amoureuse,
    S'y attarde toujours comme une chapardeuse. 

    C'est vrai, j'aime dormir sur ta Lune,

    M'y étendre, c'est chaud, c'est chouette,
    Et des fois en cachette,
    Je l'écoute sourire dans mes délires.

    Pour cela je n'ai pas besoin de fusée,

    Et encore moins de module lunaire,
    J'embarque sur un songe d'été
    Qui fantasme sur ton derrière
    Un rêve qui ne peut être qu'éveillé.

    Cette nuit, j'irai poétiser ta Lune,

    Muni de mon grand crayon arc-en-ciel,
    Pour colorier ton corps de caresses
    Que je connais déjà par cœur.
    Sans jamais courir à confesse ,
    Car aimer ainsi n'est point un péché.

    TIMILO

    https://zitop.blogspot.com

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Dans un couple...

     

    Aujourd'hui,
    Il y a cette femme qui n'a plus de toit, de maison
    A laquelle s'arrimer,
    Pourtant cette femme ne comprend toujours pas ses hésitations
    Qui l'empêchaient de tout quitter...

    Aujourd'hui,

    Il y a un homme qui était bon, qui vocifère
    Pour montrer que chez lui, il est roi,
    Il y a ce mari qui était doux, fou de colère
    Alors pourquoi...

    Aujourd'hui,

    Il y a des mots qui font mal, criés forts
    Pour faire mal....
    Il y a des mains qui étaient douces, mais qui la poussent dehors
    Pour faire mal...

    Aujourd'hui,

    Il y a cette maison que l'homme veut rayer du cadastre
    C'est dur ainsi, c'est plus dur que ça,
    Il y a dans cette maison mille raisons à ce désastre,
    Et des enfants qui ont peur et qui ne comprennent pas.

    Aujourd'hui,

    Il y a cette mère qui part cette fois-ci en courant,
    Avec les fruits de l'homme colère,
    Et depuis il y a un homme qui cherche ses enfants..
    C'est la guerre...

    Aujourd'hui,

    Bien que cette femme qui n'avait aucune raison
    De rester.
    Elle croit et pense que demain viendra tout arranger..
    Mais aujourd'hui, décidée elle quitte sa maison...

    Demain,

    Il y aura une femme qui n'aura plus maison,
    A laquelle s'arrimer,
    Même si aujourd'hui elle cherche encore une raison...
    Elle est et se sent si désespérée
    De voir son monde à elle s'effondrer...

    TIMILO

    https://zitop.blogspot.com

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire