• Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Cuisson du pain

     

    Les servantes faisaient le pain pour les dimanches,

    Avec le meilleur lait, avec le meilleur grain,

    Le front courbé, le coude en pointe hors des manches,

    La sueur les mouillant et coulant au pétrin.

      

    Leurs mains, leurs doigts, leur corps entier fumait de hâte,

    Leur gorge remuait dans les corsages pleins.

    Leurs deux poings monstrueux pataugeaient dans la pâte

    Et la moulaient en ronds comme la chair des seins.

      

    Le bois brûlé se fendillait en braises rouges

    Et deux par deux, du bout d’une planche, les gouges

    Dans le ventre des fours engouffraient les pains mous.

     

    Et les flammes, par les gueules s’ouvrant passage,

    Comme une meute énorme et chaude de chiens roux,

    Sautaient en rugissant leur mordre le visage.

     

    Emile Verhaeren (1855-1916)

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Titre : Fleurs d'aurore

    Poète : Nérée Beauchemin (1850-1931)

    Comme au printemps de l'autre année,
    Au mois des fleurs, après les froids,
    Par quelque belle matinée,
    Nous irons encore sous bois.

    Nous y verrons les mêmes choses,
    Le même glorieux réveil,
    Et les mêmes métamorphoses
    De tout ce qui vit au soleil.

    Nous y verrons les grands squelettes
    Des arbres gris, ressusciter,
    Et les yeux clos des violettes
    À la lumière palpiter.

    Sous le clair feuillage vert tendre,
    Les tourterelles des buissons,
    Ce jour-là, nous feront entendre
    Leurs lentes et molles chansons.

    Ensemble nous irons encore
    Cueillir dans les prés, au matin,
    De ces bouquets couleur d'aurore
    Qui fleurent la rose et le thym.

    Nous y boirons l'odeur subtile,
    Les capiteux aromes blonds
    Que, dans l'air tiède et pur, distille
    La flore chaude des vallons.

    Radieux, secouant le givre
    Et les frimas de l'an dernier,
    Nos chers espoirs pourront revivre
    Au bon vieux soleil printanier.

    En attendant que tout renaisse,
    Que tout aime et revive un jour,
    Laisse nos rêves, ô jeunesse,
    S'envoler vers tes bois d'amour !

    Chère idylle, tes primevères
    Éclosent en toute saison ;
    Elles narguent les froids sévères
    Et percent la neige à foison.

    Éternel renouveau, tes sèves
    Montent même aux coeurs refroidis,
    Et tes capiteuses fleurs brèves
    Nous grisent comme au temps jadis.

    Oh ! oui, nous cueillerons encore,
    Aussi frais qu'à l'autre matin,
    Ces beaux bouquets couleur d'aurore
    Qui fleurent la rose et le thym.


    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Les jonquilles

    Les jonquilles curieuses !
    par Ray78


    Sur la pelouse Les jonquilles curieuses Ecarquillent leurs grands yeux. Fleurs migratrices De l’hiver au printemps. Pimpantes elles vont au supplice, Par le temps qui les porte En longues cohortes. Programmées Pa la nature régénératrice. Fleurs de carême, Pâles comme des pénitents, Elles exhibent un bel ictère D’un groupe de dignitaires. Le vent tutellaire les contraint à se prosterner. Elles se penchent, toutes, en cadence, Comme à l’opéra on danse. Fières et rebelles elles se redressent Flexibles et prestes. Simples, modestes, et timides Loin des pesticides, Elles se dissimulent, sauvages, Craintives et bien sages Dans les sous bois. Grégaires, le ceuilleur pour leur plaire Les noue en bouquet serrées. Les promeneurs croyant porter Des petits soleils Les voient rapidement décliner Et les vouent à la corbeille Triste sort pour des fleurs Nées pour louer la lumière. Les jonquilles curieuses Ecarquillent leurs grands yeux.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • un petit clic pour agrandir

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique