• Blues du petit pois

    Ou le blues du petit pois....

    Que peut-il y avoir

    De plus triste,
    D'une tristesse....
    Impensable même,
    Qu'une conserve de petits pois,
    Vide, plutôt à moitié vide,
    Au fond d'une poubelle? ...

    Une grosse boite de petit pois

    Modèle 4/4,
    Variété "extra fins",
    Traînant sa solitude
    Parmi un amoncellement
    De détritus...
    ....................
    -Papiers gras de boucherie,
    -Chiffons incroyablement sales,
    -Verres cassés,
    -Choses innommables
    Car impossibles à définir...

    Et là, étrangement belle,

    Notre boite remplie de petits pois
    A moitié vide, plutôt à moitié pleine.
    Des petits pois encore verts,
    Mais tristes de finir ainsi,
    Qui se remémorent
    Leur passé pas si loin que ça
    En surnageant
    Dans le jus oublié de cette boite....

    Ciel qu'ils étaient heureux dans les champs

    Nos petits pois,
    Certains étaient jumeaux,
    Nés dans une même gousse;
    Mais un jour d'été où ils étaient bien ronds,
    Bien sucrés, à point comme on dit,
    Une grosse machine,
    Les a secoués,
    Gobés, avalés dans un bruit infernal,
    Puis lavés et mis en boite....

    Et pour ne pas qu'ils s'échappent,

    Dans une boite métallique,
    Qu'on a surchauffée à l'extrême,
    Qu'on a sertie,
    Qu'on a étiquetée de peur qu'on ne la confonde,
    Pour être mise dans le rayon
    D'un immense hypermarché,
    Tout ceci pour ces quelques modestes petits pois...

    Tous petits,

    Tous fins, tous verts  nos petits pois
    "Extra fins" comme on l'a précisé sur l'étiquette..
    Car maintenant,
    A ce stade de fabrication
    Ils sont dit "en conserve"...
    Impossible pour eux de vieillir..
    Donc de mourir ..
    Du moins c'est bien ce que les consommateurs pensent..

    Mais hier soir juste avant le souper,

    Quelque chose de tranchant, de métallique
    A éventré cette boite, elle aussi métallique
    Et nos petits pois sont réapparus ...
    Encore verts, presque frais...

    Un jour pas comme les autres,

    Pour la moitié de petits pois
    Qui ont fini leur vie dans une casserole...
    Déchéance pour l'autre moitié...

    "Extra fins" ou pas,

    Cette dernière,
    A bien été jetée,
    Et voilà qu'elle agonise encore verte dans cette poubelle
    Au milieu d'un amoncellement de détritus
    Le pire des cauchemars pour des petits pois ...

    Franchement, si on avait pensé un petit à eux

    Eux qui en se sacrifiant
    Pour nous nourrir,
    Éprouvaient tant de plaisir
    A mijoter et finir dans l'assiette

    Alors en ouvrant une boite de conserve,

    Si le contenu de la boite de petits pois
    Vous semble trop grand pour votre appétit,
    Pensez aux petits pois qui resteront dans la boite,
    Et qui finiront dans la poubelle...
    Surtout ne les jetez pas,
    Adoptez-les...
    Ou alors,
    N'achetez que le nombre de petits pois?
    Qu'il vous faut...

    TIMILO

    https://www.lejardinpoétiquedetimilo.com

    « Couples d'antanBeau monde-pps- »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :