• Aux noces de nos amours

    Aux noces de nos amours


    Ce sera peut-être un soir de printemps
    Quand la douceur du temps chauffe le vent
    Un matin d'été aux couleurs de ciel
    Une après-midi d'automne au goût miel

    Il se peut que se soit un jour de gel
    Au cœur d'un hiver sec surnaturel
    Ou sous la pluie chaude d'un orage
    Au bord du temps d'un nouveau rivage

    Je ne sais où et je ne sais pas quand
    Mais ce temps existe comme un serment
    Prononcé depuis le tréfonds du cœur
    Il se construit en revers des erreurs

    Demain dans quelques mois ou quelque temps
    Nous saurons être à nous-mêmes aimant
    Le désir qui viendra nous éclairer
    Le chemin où fleurissent les baisers

    Je t'espère au fil des jours libérés
    Des folles craintes de l'amour piégé
    Au jeu stupide de la séduction
    Creusant le vide des séparations

    Nos pensées fleurissent des images
    De ce souffle de vie paysage
    Des mots secrets de langues sur la peau
    Qui brûlent en nous sans aucun repos

    Nous nous retrouverons pour les noces
    De nos amours qu'un peintre fou brosse
    A notre insu sur les toiles du temps
    Pour mordre à vif aux plaisirs des amants.
    Jean-Marc Buttin

    « Vadim SteinSéduisantes orchidées-pps- »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :